Villa La Coste, triptyque épicurien en Provence

by jmbedroom
0 comment

Art Contemporain, gastronomie et hôtellerie de haute volée non loin du Puy-Saint-Réparate : Villa La Coste, cinq-étoiles labellisé palace, est une invitation unique au voyage.

par Anne Marie Cattelain Le-Dû. Photos Richard Haughton, tous droits réservés. (Louise Bourgeois. Croushing Spider) 

Villa La Coste, perchée en surplomb du domaine viticole, avec en ligne de mire les collines du Luberon, le vignoble et la piscine voilée d’arbres, joue la carte intimiste, sereine, le luxe bienveillant. Patrick McKillen, son propriétaire, collectionneur éclairé, a choisi André Fu, architecte hongkongais pour donner vie à ses idées confiant à Daisy Simon Tubiana, décoratrice, le soin de glaner objets et linge de maison. Puis, soucieux de recevoir comme chez lui, le maître de maison a disposé des photos de famille et de proches, connus ou anonymes, des livres et œuvres d’art lui appartenant dans les villas-suites.

Depuis l’ouverture de ce lieu original, Nicolas Socquet, directeur général, veille avec discrétion et efficacité sur la tranquillité de ses hôtes.

 

Du côté de la gastronomie, finis les chefs étoilés, Villa La Coste parie sur une cuisine saine, 100 % maison, en majorité locavore et bio. Tous les légumes proviennent du potager dessiné par le paysagiste Louis Benech. Les hôtes s’attablent où bon leur semble au restaurant, dans la bibliothèque, au bar, dans leur suite. Gourmand et généreux, le dimanche, un brunch bio remplace le lunch.

 

Les trois tables de Château La Coste ajoutent aux plaisirs gustatifs : La Terrasse style guinguette, le restaurant Tadeo Ando aux accents méditerranéens, et le Mallman, seule adresse européenne du chef argentin Francis Mallman,

 

Un peu à l’écart, le spa en bois blond et pierre blanche, invite au lâcher prise, à la méditation. Les cabines scrutent sans aucun obstacle l’horizon. Les doubles se prolongent par un jardin extérieur et celles équipées d’un lit de flottaison transportent dans un ailleurs tout en légèreté. Deux hammams dessinés par André Fu dont un double complètent ce décor conçu pour choyer corps et âme. On succombe aux massages à base d’argiles naturelles françaises, dont chaque couleur correspond à un chakra.

 

On libère sa peau des toxines grâce au gommage à base de sels de Bretagne ou de l’Himalaya enrichis de plantes et d’huiles. On chouchoute son visage et son corps, guidé par la thérapeute puisant dans le menu un soin organique sur-mesure. Même la boutique propose des vêtements et accessoires bio en coton, lin, cachemire en harmonie avec le lieu, simples, élégants.

 

Nota Bene : Réouverture courant juin de l’hôtel, parcours artistique à partir du mercredi 13 mai.
Le prix : 28 villas-suites, dont dix avec piscine privée et une authentique maison de Jean Prouvé (photo Richard Haughton tous droits réservés). A partir de 650  Euros.
A savoir : Depuis l’Antiquité, le vignoble s’épanouit à La Coste. Désormais, les plants, cultivés en biodynamie, bénéficient du label bio. Dans le chai, signé Jean Nouvel, les raisins deviennent nectar divin. Château La Coste produit et vend des vins tranquilles dans les trois couleurs rouge, rosé et blanc et un pétillant rosé.

 

A voir : Le parcours artistique à ciel ouvert voulu par le propriétaire en aplomb de la Villa. Plus de 35 œuvres majeures le jalonnent entre vignes et forêts, de l’Araignée de Louise Bourgeois se reflétant dans une pièce d’eau, à Komorebi, sculpture en bois d’ipé de Kengo Kuma, du Wish tree de Yoko Ono planté au verger au Dead End ( tombe à secrets ) de Sophie Calle, du Ruyi Path d’Ai Weiwei sentier tracé en pavés déposés du Port de Marseille à la chapelle de Tadao Ando, etc. Disséminées sur le domaine, les réalisations architecturales de Jean-Michel Wilmotte, Franck Gehry, Renzo Piano, accueillent, elles, nombre d’événements et d’expositions temporaires.

 

Adresse : 2750 Route de La Cride, Le Puy-Sainte-Réparade

Téléphone : +33 4 42 50 50 00

Site internet : www.villalacoste.com 

Y Aller : La Villa se trouve à 15 mn de la gare TGV d’Aix en Provence. Transferts privés de cette gare mais aussi de l’aéroport de Marseille.

Related Articles