The Strand Cruise, la Birmanie au fil de l’eau

Texte Anne-Marie Cattelain-Le Dû , photos tous droits réservés

Alors que le Strand, hôtel mythique plus que centenaire de Yangoon, en Birmanie, est fermé pour rouvrir tout beau en novembre, ses propriétaires viennent de lancer son jumeau aquatique, tout aussi luxueux. The Strand Cruise navigue de juillet à fin avril, sur l’Irrawaddy et son affluent la Chindwin. De Bagan à Mandalay et vice versa. Nous avons testé la première croisière en exclusivité après une dernière nuit dans le palace qui lui aussi « vogue » au plus près du fleuve

Strand Cabin ADe l’extérieur, The Strand est un bateau sans charme, massif. Mais, dès que l’on franchit la frêle coupée, accueilli par l’ensemble du personnel, capitaine en tête, la ressemblance avec l’hôtel éponyme devient une évidence. Meubles en teck massif, tête de lit sculptée de l’animal fantasmagorique, mi dragon, mi-lion, vastes cabines ouvrant par de larges baies sur le fleuve, décoration sobre mais évoquant la Birmanie à travers des laques de qualité, des photos en noir et blanc, des rouleaux de soie assemblés comme une œuvre d’art et avant tout l’extrême gentillesse et courtoisie du personnel. Jeune et birman en majorité.

MandalayTout est conçu, pensé, pour offrir aux 56 croisiéristes maximum le meilleur de l’hôtellerie, de la restauration et de la navigation à la découverte des temples et villes royales qui se reflètent sur les berges. Alors que la Birmanie s’ouvre de plus en plus, The Strand, grâce à son faible tirant d’eau, se glisse d’une berge à l’autre, autorisant à débarquer dans de petits villages non encore atteints par le tourisme de masse, tant s’en faut.

 

Sundeck A bord, comme sur tout bateau de croisière, les repas rythment la vie. Le chef thaï épaulé par Barthélemy, le responsable français de la restauration, propose des buffets formidables pour le petit-déjeuner dans la salle du restaurant et pour le lunch servi sur le deck extérieur. Le soir, la carte gastronomique comble les plus épicuriens. Avant le dîner, les convives se retrouvent au Sarkies, le bar, pour apprécier le cocktail du jour, accompagné d’amuse-bouches originaux.

 

Pendant la navigation, vaste piscine sur le sun deck supérieur, spa où officient deux masseuses très douées, salle de fitness, boutique, conférences et spectacles de qualité n’ont rien à envier à un palace ancré sur la terre ferme.Et, lorsqu’on regagne sa cabine pour la nuit, on découvre chaque soir, un cadeau de couverture ayant un rapport soit avec l’excursion du jour, soit avec les conférences données, boîte en laque, marionnette traditionnelle, jade, bouddha, que l’on glisse soigneusement dans sa valise pour garder à jamais le souvenir de cette escapade fluviale.

Le plus : Les excursions inédites avec la découverte de sites comme la ville impériale d’Ava ou encore les fabriques de bouddhas en marbre
Le bémol : la limitation dans le temps de la navigation impossible en mai et juin et sa durée maximale de 4 jours
A savoir
28 cabines dont 4 suites, sur deux ponts, notre préférée suite 202 à la proue, avec terrasse.
Propriétaire : Groupe GCP Hospitality ( Gaw Capital Group)
Appelez moi le directeur : Christophe Vielle
Qualité des rêves : Cabines très bien insonorisées, excellente literie, draps en coton perlé
Produits d’accueil : Roger & Gallet
Le prix : pour 3 nuits, en pension complète avec boissons de base, cocktails le soir, excursions accompagnées par guide anglophone ou francophone, à partir de 1 585 € par personne.
Ne pas manquer : le dîner au champagne le soir sur un banc de sable au milieu du fleuve

L’instagram : @thestrandcruise
Le site internet : www.thestrandcruise.com
Téléphone : +66 2636 3650