Le Negresco, l’hôtel musée de la Promenade des Anglais

L’hôtel Le Negresco est le palace emblêmatique de Nice au destin digne d’un roman. Sa propriétaire Jeanne Augier a constitué au fil des années une collection d’art époustouflante. L’hôtel et les biens de Madame Augier sont gérés par un fonds de dotation, une structure juridique permettant de préserver le précieux patrimoine de la propriétaire à présent sous tutelle et qui vit toujours au dernier étage du Negresco.

E05-Negresco-exte╠ürieur-AGLe palace a fêté ses 100 ans en 2013, racheté en 1957 par Jeanne et Paul Augier. L’hôtel secoué par les brûlures de l’histoire, deux guerres mondiales sont passées par là, est dans un triste état quand les Augier décident de l’acquérir. La réhabilitation des lieux et la transformation en un palace hors norme seront l’oeuvre de leur vie. La collection comprend près de 6000 oeuvres d’art, l’hôtel possède notamment l’un des trois Louis XIV de Hyacinthe Rigaud (les deux autres sont au Louvre et à Versailles), un lustre Baccarat (et ses 16800 cristaux) destiné au tsar Nicolas II, une Nana monumentale de Niki de Saint Phalle.

41-02-AR-NEGRESCO-ART-MJUn séjour au Negresco ne se vit pas tout à fait comme dans n’importe quel hôtel. Pierre Bord, l’actuel directeur, perpétue avec soin la dualité qui a forgé la légende du Negresco entre excellence et extravagance raisonnée. Il a su maintenir à flot ce paquebot où chaque chambre est différente, où chaque meuble raconte une histoire spécifique. Changer la disposition d’une sculpture requiert plus de diplomatie que lors d’un sommet international. L’hôtel dispose de son propre atelier de menuiserie au sous sol, les travaux de rénovation du mobilier offrent du travail à plein temps aux équipes. 

34-15-AR-NEGRESCO-ART-MJIl est difficile de ne pas s’attacher à l’hôtel. Une nuit dans ce paquebot Belle Epoque nous transporte à la fois dans un univers baroque et dans une féerie hôtelière qui n’existe plus ailleurs dans un contexte où les palaces internationaux se standardisent. Les tapis des couloirs commandés à Yvaral (fils de Vasarely) sont exceptionnels, on pourrait arpenter pendant des heures chaque étage du Negresco. Des gravures, des peintures, des autographes d’artistes se comptent par centaines. Des oeuvres improbables côtoient l’exceptionnel. A Pâques, un poulailler trônait sous la verrière classée Monument Historique, le caquètement des poules au coeur d’un palace ne semblait pas troubler Madame Augier figure du Commandeur au féminin traversant en chaise roulante plusieurs fois par jour son palais de légende.

Le prix : Nous avons trouvé une chambre pour un week end en septembre à 315 Euros la nuit en Chambre Supérieure pouvant accueuillir un couple et un enfant, et une Chambre Deluxe avec vue mer à 464 Euros pour deux personnes.
La table : à l’image de l’hôtel, les restaurants du Negresco sont exceptionnels. Le Chantecler affiche 2 étoiles Michelin, dirigé par le chef Jean-Denis Rieubland. La Rotonde et son décor de manège impérial propose une carte de brasserie très créative, jolie terrasse avec vue sur la Baie des Anges.
A Noter : L’hôtel est un des membres historiques de la collection Leading Hotels of the World 

Adresse : 37, promenade des Anglais 06000 Nice.
Téléphone : +33 (0) 4 93 16 64 00
Sitewww.hotel-negresco-nice.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>