La Lanterne à deux pas de Notre Dame de Paris

Texte Anne-Marie Cattelain-Le Dû photos tous droits réservés

En contrebas de la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève, une double volée de marches usées ponctue la grande entrée vitrée de La Lanterne le nouveau boutique-hôtel, mis en scène par Les Héritiers.

Il manquait dans ce quartier si typique du vieux Paris, débouchant sur le quai de la Tournelle et sur la Seine, avec sur la rive opposée Notre Dame dont on aperçoit les tours élancées, un hôtel de caractère empruntant à la capitale quelques-uns de ses symboles. Pierre Dubois et Aimé-Cécil Noury, les deux compères des Héritiers, ont joué à fond, en osmose parfaite avec les propriétaires, la carte de ce Paris intellectuel, raffiné et gouailleur tout à la fois.

HOTEL_LA_LANTERNE- Lobby 1asset - copie 2Puisant dans l’histoire du Quartier Latin, ils ont retrouvé certaines affiches de lettreurs qui donnèrent leurs marques de noblesse aux imprimeries du Ve arrondissement. Elles ornent désormais les chambres, rappelant ce passé où l’édition était une œuvre art. Puis, ils ont décliné à l’infini le thème des réverbères et des lanternes dont certaines éclairent encore quelques rues et places parisiennes. Nicolas Sénégas, photographe talentueux les a traqués, réalisant une série de clichés, que l’on retrouve sur les têtes de lit.

Prolongeant leur concept « lumineux » les deux décorateurs ont fait réaliser sur mesure des carreaux de faïence pour les murs de la salle de bains, reprenant un imprimé baroque du XVIIe avec candélabre, arabesques et angelots.

HOTEL_LA_LANTERNE- Espace bien etre 1HOTEL_LA_LANTERNE- PiscineAu mur du lobby, deux œils-de-bœuf chinés dans un hôtel particulier semblent veiller sur les hôtes. Tandis que, jouxtant la réception, un salon très cosy, en bleu et jaune, joue les bars de courtoisie. « Nous avons voulu que les clients se sentent chez eux, libres de recevoir et de consommer à l’envi les vins mis à disposition, notant eux-mêmes leur consommation. Un bel état d’esprit, non ? », interrogent les concepteurs. La vraie surprise se cache sous les voûtes de pierres du XIIe siècle, cabine de massage, hammam et piscine, la seule intérieure de tout le V e arrondissement. Un bonheur !

 

Le plus : le ravissant jardin de poche, jouxtant les chambres du rez-de-chaussée où l’été leurs « locataires » peuvent boire un verre ou lire au soleil.
Le prix : 27 chambres et 1 suite. Notre coup de cœur, la 53 sous les toits et sa salle de bains avec vue. Nous avons trouvé une double classique pour le 4 janvier à 240 €

À voir alentour : le quartier Latin, La Sorbonne, Les quais avec les bouquinistes, Notre-Dame, le Jardin des Plantes, Les Thermes et le Musée de Cluny.

Adresse : 12, rue de la Montagne-Sainte-Geneviève Paris 5
Téléphone :+33153198839 contact@hotel-la-lanterne.com
Site : www.hotel-la-lanterne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>