La Fiermontina escale arty à Lecce dans les Pouilles

texte Anne-Marie Cattelain-Le Dû photos tous droits réservés

Quand une histoire de famille est à l’origine d’un lieu il est très souvent habité, inspiré. La Fiermontina, ouverte en juin dernier, au cœur de Lecce, dans l’extrême sud des Pouilles, est de cette veine-là. Lorsque le propriétaire découvre derrière les hauts murs de la ville baroque une ruine du XVIIe siècle, il souhaite la relever pour conter l’histoire de sa famille Fiermonte et en particulier de sa grand-mère Antonia, égérie de nombreux artistes dont les sculpteurs français René Letourneur et Jacques Zwobada. Leurs œuvres aujourd’hui ponctuent les allées du jardin.

Fiorentina 9Fiorentina 4Avec l’architecte Antonio Annichiarico, il va pierre après pierre, pendant de nombreuses années, reconstruire autour des oliviers et des orangers la grande bâtisse et tout entreprendre pour offrir à ses hôtes, à deux pas du centre historique de Lecce, un vrai espace de sérénité, de détente.

 

 

Fiorentina 3Fiorentina 10Les murs érigés, il confie la décoration intérieure à Laboratoire Design de Christophe Vialleton, français installé à Rabat. Le mot d’ordre : recréer l’atmosphère cinquante qu’Antonia et son frère Enzo, boxeur, coureur automobile, acteur à ses heures aimaient tant. En glanant des antiquités de-ci de-là, au sein de la famille Fiermonte même, le décorateur anime les pierres blanches d’œuvres de Fernand Léger, Le Corbusier, Charlotte Perriand, Tobia Scarpa. Et évoque les deux figures familiales, par un buste d’Antonia dans le jardin, une affiche d’Enzo Fiermonte dans Rocco et ses frères, apposée au mur du bar portant son nom.

C’est là, qu’au retour d’une balade on aime apprécier la “pétillance” mesurée du champagne Legrand « dit della casa » ou le Negramaro rouge du Salento, cru de la région, gorgé de soleil. A moins de préférer plonger dans la piscine à l’ombre des oliviers.

 

 

Le Plus : la table, délicieuse et la proximité du centre-ville
A Savoir : L’hôtel dispose de 16 chambres et suites.
Prix : nous avons trouvé pour le week-end du 22 octobre, une vaste chambre double, 23 m2, avec petits-déjeuners inclus à 275 €
A Découvrir : Lecce réputée pour son architecture baroque, Santa Maria di Leuca, Ostuni, Gallipoli, Otranto sur la côte adriatique. Des bicyclettes sont à disposition des hôtes.

 

Adresse : Piazzetta Scipione de Summa 4. Lecce. 
Téléphone : +39 0832 30 24 81
Email : info@la fiermontina.com
Site Internet : www.lafiermontina.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>