The Chess le double damier de Gilles & Boissier

L’hôtel est situé dans une petite rue étonnement calme au cœur des Grands Boulevards. Le quatre étoiles s’est habilement faufilé entre deux immeubles de bureaux. L’entrée est très discrète, un long couloir nous mène à un ascenseur, les portes s’ouvrent : on découvre le nouvel opus de Patrick Gilles et de Dorothée Boissier. Les deux architectes ne cessent de séduire au fil de leurs réalisations, avec le Chess, leur premier hôtel dans la capitale, on retrouve cette élégance à la fois contemporaine et intemporelle, un propos très parisien, une des clés de leur talent.

Le petit-déjeuner est agréable dans le salon qui se transforme en bar le soir venu. Le ton est feutré, la journée débute au champagne pour un couple non loin fêtant un anniversaire de mariage. Nous sommes épiés par un hibou, une superbe oeuvre d’art de Victor Ash. On aime le dialogue de Gilles & Boissier avec les artistes, sans effet de mode, sans prétention qui ponctue si bien leur travail de décoration. Une autre oeuvre non loin du petit lobby étonne : un travail d’Alix Waline, des pointillés très graphiques et aériens réalisés minutieusement au marqueur noir. Cyprien Chabert a porté son trait fin vers la cour de l’hôtel, rehaussée de ses jolis fresques, il nous séduit également avec ses motifs de tapis et de portes de salle de bain.

Les chambres se glissent dans un immeuble étroit où chaque étage s’égaie d’une couleur différente, on note le bleu persan, le gris ardoise parmi une jolie palette créative. Les propriétaires de l’hôtel n’ont heureusement pas filé la métaphore du jeu d’échec, seuls quelques damiers noir et blanc dans le salon et dans les salles de bain évoquent le nom de l’hôtel. La mode parisienne des établissements à thème peut parfois conduire à tous les excès voire à des débordements absurdes de décoration. Les chambres sont de petite dimension et c’est ainsi que le talent de Gilles & Boissier opère, tout est subtilement pensé dans un jeu d’agencement parfaitement élaboré et très confortable pour les hôtes d’une nuit.

 

Le plus : La situation de l’hôtel au cœur de Paris, le parti-pris de décoration
A noter : L’absence d’une salle de sport, il est possible d’accéder à un club non loin L’Usine à un tarif privilégié. 
Petit Déjeuner : Ouvert aux non résidents, 22 Euros en formule sucré salé, 10 Euros pour une version rapide.
Thés et Cocktails : Le salon du Chess propose un service de thé Mariage Frères et des gâteaux à partir de 15 heures, plus tard les choses sérieuses débutent avec les tentations liées à l’apéritif -un excellent champagne-, le bar ouvre jusqu’à minuit
Prix : Nous avons fait une réservation pour juin : chambre supérieure de 16 m2 à 284 Euros la nuit pour deux personnes, chambre deluxe de 24m2 à 329 Euros la nuit, sans le petit-déjeuner.
Adresse : 6 rue du Helder. 75009 Paris
Téléphone : 01 48 24 10 10
Site : www.thechesshotel.com
A Deux Pas : Les Grands Bouvevards, les Galeries Lafayette, l’Opéra, l’Olympia, la place de la Bourse

 Photos tous droits réservés Paul Bawyer et Christophe Bielsa

—————
Suivre Gilles & Boissier
Restaurant Hexagone: 85 Avenue Kléber, 75116 Paris. Téléphone :01 42 25 98 85.
Le Mandarin Oriental Marrakech et le Baccarat New York ouvertures imminentes

Site de l’agence : www.gillesetboissier.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>