Allégories de l’hôtel Marianne


L’architecte d’intérieur Charles Zana signe son premier hôtel parisien, le Marianne dans le 8ème arrondissement non loin des Champs-Elysées. Le designer apporte un trait élégant à ce nouvel établissement qui était autrefois un immeuble de bureau. La transformation s’est jouée en parallèle avec le travail de l’architecte Vincent Bastie à qui l’on doit le Burgundy ou le Petit Moulin.

L’hôtel offre la douce sensation de découvrir une élégante demeure parisienne, propriété d’un amateur d’art. Elle pourrait être celle de Charles Zana, lui même collectionneur d’art et de mobilier. Le lobby est particulièrement réussi, les hôtes sont accueillis dans un superbe salon contemporain avec cheminée, entourés d’œuvres d’art et de beaux objets issus pour certains de la collection personnelle de l’architecte d’intérieur.

Les chambres invitent au confort, à la beauté, on aime le marbre des salles de bain, les superbes têtes de lit, le choix très précis du mobilier. On note dès l’entrée le superbe lustre en laiton doré de l’artiste Johanna Grawunder, la banque d’accueil en marbre de Pozzano, roche qui a servi également pour la conception de la cheminée. Les chambres affichent les photographies de Julien Mignot, un des jeunes talents du moment, qui associe reportages pour la presse – Libération, Télérama – et travaux plus personnels. 

Petit déjeuner : 21 Euros, formule express à 9 Euros
Le plus : Le superbe travail de Charles Zana dans le choix du mobilier et l’agencement des chambres
Prix : A partir de 246 Euros 
A deux pas : Les Champs Elysées, Le Grand Palais, Rue du Faubourg Saint Honoré
Adresse : 11 Rue Paul Baudry, 75008 Paris
Téléphone : 01 45 04 30 30
Site : www.lemarianne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>